Voyager avec son chien en voiture, en avion ou en train : Conseils






Il est d’abord important de savoir que presque tous les pays exigent un tatouage ou une puce électronique ainsi qu’un vaccin contre la rage et un passeport européen délivré par un vétérinaire.
Certains pays ont aussi des exigences particulières qui dépendent des risques de santé qui leur sont propres. Par exemple, il est parfois demandé de procéder à une prise de sang pour confirmer l’existence de la vaccination. Certains pays requièrent un traitement préalable contre les tiques ou l’échinococcose. A chacun de se renseigner auprès du consulat du pays visité.

Pour voyager en voiture:


Il faut avant tout éviter que votre petit compagnon se transforme en projectile meurtrier en cas d’accident. Pour cela, il est important que celui-ci soit en permanence allongé sur la banquette arrière, de préférence attaché. Il va de soi qu’un chien bien éduqué sera plus facile à maintenir en place…
Bien entendu, si vous aimez les gadgets, vous pouvez acheter un harnais pour chien (il s’attache à la ceinture d’un passager que celui-ci soit présent ou non dans le véhicule). En fait, il s’agit là d’un outil très pratique qui peut se révéler salutaire aussi bien pour les passagers que pour votre cher toutou.
Bien entendu, n’oubliez jamais votre chien dans la voiture dans la chaleur…

Pour voyager en train:


Si votre chien tient dans un sac, vous paierez un peu plus de 5 €, pour un chien en laisse vous devrez payer la moitié du billet passager.
Dans ce cas, si un passager exige que votre chien quitte le compartiment, vous devez vous exécuter. C’est une situation à la fois ambigüe et désagréable.
Si vous prenez l’Eurostar, vous n’avez pas le droit d’emmener votre chien

Pour voyager en avion:


Vous pouvez emmener votre chien si celui-ci pèse moins de 6 kg et si il reste dans un sac. Un chien plus gros devra voyager en soute. La même règle s’applique pour les voyages en bateau. Il faut savoir que le Royaume Uni et Malte n’autorisent pas l’entrée sur leur territoire des chiens voyageant en avion ou par bateau.

Détails importants:


Afin d’éviter le mal des transports ou afin d’en minimiser les effets, il est préférable de ne pas donner à manger à votre chien juste avant de voyager et il est recommandé de ne pas leur donner beaucoup à manger dans les deux jours qui précèdent le départ. Un repas correcte sera le bienvenu.
Un vétérinaire pourra prescrire un médicament prévenant le mal des transport. Il est à noter que ce traitement a souvent tendance à faire dormir votre chien.
Enfin, il faut penser à lui donner à boire régulièrement et à le promener dès que c’est possible.

D’une manière générale, il est préférable de consulter un vétérinaire avant un voyage important surtout si l’on n’a pas l’habitude d’emmener son cher petit compagnon en vadrouille…

Commentaires